En cette période de crise, les Républicains restent mobilisés

14/04/2020

Alors que notre pays subit une crise sanitaire, économique et sociale sans précédent, nous les Républicains, avons la conviction profonde que la démocratie doit continuer.

Il est des positions, des interrogations, des débats légitimes et soyez assurés que nous sommes aujourd’hui pleinement dans l’exercice de nos responsabilités.

Nous avons voté au Parlement les premiers textes présentés par le gouvernement pour faire face à la situation.

Nous proposons la mise en œuvre des mesures qui nous apparaissent indispensables pour gérer la pandémie et maintenir la stabilité économique et sociale de notre pays. Et nos élus locaux sont à pied d'œuvre chaque jour dans nos communes, nos départements, nos régions, pour agir.

Nous relayons vos questionnements, préoccupations et inquiétudes sur les actions engagées, les décisions prises, les informations transmises.

Si nous refusons d'être dans la critique systématique, nous restons vigilants et force de propositions, mobilisés et responsables, au service de nos idées, de la France et des Français et notre détermination est sans faille pour soutenir les efforts de la nation.

C’est à ce titre qu’il nous paraît important de souligner que nous attendons plus de cohérence et de transparence de la parole publique. On ne peut pas faire croire dans un premier temps à l’inutilité des masques avant d’en envisager sa possible généralisation et l’obligation de le porter. On ne peut pas parler ”déconfinement” alors que la mesure de confinement produit seulement à ce jour ses premiers effets…

Pour que la nation fasse bloc face à la crise, il faut de la confiance et celle-ci ne se construit que dans la vérité. 

Déclaration solennelle du goupe LR

27/01/2020

Le Groupe LR a fait une déclaration solennelle contre la réforme des retraites.

L’étude d’impact est insuffisante,
Les projections financières sont lacunaires,
Le recours à 29 ordonnances sur 46 articles est injustifié.
Le Conseil d’Etat va jusqu’à remettre en cause le caractère universel de la réforme, et s’inquiéter de la sécurité juridique de ce projet de loi.

(...)

Communiqué de presse

09/12/2019

Le groupe Les Républicains demande le déclenchement de l’article 50-1 de la Constitution afin que le Premier Ministre tienne une déclaration qui donne lieu à débat en matière de retraites devant les députés.

 

En conférence des présidents à l’Assemblée nationale, Damien Abad, président du groupe « Les Républicains » à l’Assemblée nationale a demandé le déclenchement de l’article 50-1 de la Constitution, sur le fondement de l’article 132 du règlement de l’Assemblée nationale.

 

A la demande d’un groupe parlementaire, ces dispositions constitutionnelles et règlementaires permettent au Gouvernement, sur un sujet déterminé, de faire une déclaration qui donne lieu à débat dans l’hémicycle. Ce débat peut se conclure par un vote.

 

« En 20 mois, le seul acteur qui n’a pas été consulté par le gouvernement en matière de retraite est le Parlement. Aujourd’hui, le Premier Ministre annoncera son projet de réforme sans même avoir pris le temps de débattre avec la représentation nationale. Nous devons mettre un terme à ce mépris jupitérien. » déclare Damien Abad, président du groupe Les Républicains à l’Assemblée nationale. « Nous ne pouvons accepter le piétinement permanent du Parlement. Le débat ne peut pas se tenir uniquement dans la rue ou à l’Elysée. L’Assemblée nationale, parce qu’elle représente l’ensemble des Français, ne peut pas être court-circuitée sur un sujet aussi fondamental que l’avenir du système de retraite. » affirme le président du groupe Les Républicains à l’Assemblée nationale.

Une autre politique budgétaire est possible

15/10/2018

Retrouvez le communiqué de presse du groupe Les Républicains à l'Assemblée nationale

Bientôt les européennes !

21/09/2018

Les élections européennes approchent à grands pas. Les parlementaires alsaciens de droite soutiennent Anne Sander pour une place en position éligible sur la liste des Républicains. Le soutien du président du Sénat Gérard Larcher est d'autant plus précieux que les derniers sondages créditent le parti LR de seulement 15% des voix.. A suivre...

1 / 6

Please reload